Un rythme effréné pour une soirée parfaite!

Des risques de pluie peuvent parfois causer de très bonne soirée, ce samedi en était un excellent exemple. Un timing parfait, autant sur la piste que dans les enchainements, a permis de terminer le programme plus tôt qu’à l’habitude, mais avec un sentiment de réussite sur toute la ligne. Une journée nuageuse à permis à Yan Bussière d’effectuer beaucoup plus rapidement sa préparation de piste durant l’intermission ce qui a donné le ton à la soirée, rapide et bien fait!

1e finale – Modifié 40 tours

Cette finale avait débutée par une lutte fraternelle entre les frères Clair, mais un David Hébert très compétitif est venu mêler les cartes en prenant la tête à la mi-course. Steve Bernard a lui aussi effectué une belle remontée jusqu’à la 2e marche du podium. Des deux frères Clair, c’est Gino qui a réussi à grimper sur la 3e marche, tout juste devant son frère qui a terminé 4e.

Positions finales Positions de départs pilote
1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

12

10

2

3

8

11

6

1

13

9

37h -David Hébert

54 -Steve Bernard

22J-Gino Clair

22C Mario Clair

21-Yan Bussière

39A-Alan Therrien

39-Clément Therrien

13-Kevin Hamel

79-Maxime Plante

3-Claude Brouillard

Lightning Sprint – finale 20 tours

Cette confrontation Canada/USA a été pour Éric Sundborg l’occasion d’effectuer un très bon retour sur la plus haute marche du podium, suivi par Alex Therrien et Jordan Poirier. 24 pilotes étaient présents mais malheureusement, quelques ennuis mécaniques ont nui à la chance de participer à la finale pour certains pilotes dont Phil Bessette # 2x, du Connecticut. Quant à Lou Torres # 00, venu de l’État de New York, il a éprouvé des problèmes en qualification. Il a pris part à la finale, mais n’a pas terminé la course afin de ne pas endommager son moteur. Rich Stone
# 41u, également du Connecticut, il a terminé en 16
e position.

Lors des qualifications, Yannick Poirier a eu une violente collision avec le muret à la sortie de la 4, suite à un bris de suspension. Heureusement le pilote s’en sort indemne, mais sa voiture a subi de lourds dommages.

Positions finales Positions de départ pilote
1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

1

4

5

3

6

2

8

11

7

10

16-Éric Sundborg

21-Alex Therrien

28-Jordan Poirier

7-Sébastien Ferland

6-Mathieu Bardier

31-Yves Girard

51-Guillaume Neiderer

3-Pascal Lévesque

740-Benjamin Malo

72-Éric Mireault

Sportsman – finale 25 tours

Avec 30 voitures en piste, le trafic était intense mais cela n’a pas empêché Mathieu Desjardins, parti de la 11e position, de rejoindre la tête en seulement quelques tours. Lui qui semble avoir trouvé le setup parfait pour la piste de Drummond n’a jamais lâché le rythme! Il était suivi de Jonathan Désilets, un pilote tout aussi constant lors de cette épreuve et il a conservé sa deuxième position une grande partie de la course. La surprise de fin de course a été Étienne Cournoyer qui, lors de la seule relance de cette épreuve, a su profiter des derniers instants pour se faufiler en troisième place.

Positions finales Positions de départ pilotes
1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

7

3

5

12

9

14

8

6

13

1M-Mathieu Desjardins

21-Jonathan Désilets

18-Étienne Cournoyer

93-Bryan Cloutier

92P-Martin Pelletier

14-Kevin Chagnon

90-Dany Gagné

91-Mathieu Laramée

49-Kaven Poliquin

95-Félix Murray

2e finale – Modifié 40 tours

L’une des belles finales de la soirée! Voir un vétéran monter sur le podium est toujours quelque chose de plaisant, surtout lorsque c’est un gars sympathique comme Claude Brouillard. Dany Bilodeau, que l’on récemment vu monter sur la plus haute marche, a fait une très belle course en terminant 2e. La jeune recrue Maxime Plante, malgré un David Hébert plus qu’insistant en fin de course, a su conserver la 3e place jusqu’à la fin, lui permettant de monter sur la troisième marche du podium.

Positions finales Positions de départ pilotes
1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

3

1

4

12

6

11

8

15

9

10

3-Claude Bouillard

23-Dany Bilodeau

79-Maxime Plante

37H-David Hébert

39-Clément Therrien

54-Steve Bernard

21-Yan Bussière

44-Sébastien Gougeon

22C-Mario Clair

22J-Gino Clair

L’Autodrome Drummond, la F1 de la terre battue

Luc Marin

Directeur des communications

www.autodromedrummond.com