Super DIRTcar series – Gros blocs…Spectaculaire!

Le promoteur, Yan Bussière ne pouvait demander mieux comme température après avoir été forcé d’annuler les 2 programmes précédents à cause de la pluie. Donc c’est avec un mois d’inactivité que l’action reprend, mais pas à moitié, avec la « Super DIRTcar series – Big Blocks modified ». Mettant en vedettes les stars de la discipline. Et croyez moi avec la météo pluvieuse des derniers jours, les spectateurs présents ont eu droit à TOUT UN SPECTACLE avec une piste collante, comme dans le bon vieux temps!

Jordan Poirier, ne l’a pas eu facile en Lightning Sprint. Lors de cette finale de 20 tours, Jordan fut menacé par, celui qui apprivoise de plus en plus la
piste de Drummondville, Eric Boisvert qui termine sur la 2e marche du podium suivi de Guillaume Neiderer.
1- Jordan Poirier
2- Éric Boisvert
3- Guillaume Neiderer
4- Yan Bilodeau
5- Yannick Poirier

En fin de soirée les Sportsman bénéficiaient d’une piste encore collante pour cette finale DIRT de 50 tours. Une course qui s’est déroulé à un rythme d’enfer sans aucun drapeau jaune. Les Ontariens venus nous visiter ne l’ont pas eu facile. Michael Richard au volant de sont 3M à dominé la course de bout en bout non sans s’être fait menacer sérieusement à quelques reprises par le meneur au championnat de piste, Bryan Cloutier. Dany Gagné qui tente de rattraper Cloutier au championnat s’occupe de la 3e place. Ont retrouve le premier Ontarien venu nous visiter pour cette manche DIRT, le talentueux Shane Pecore à la 5ème place tout
juste derrière Fel Murray.
1- Michael Richard
2- Bryan Cloutier
3- Dany Gagné
4- Félix Murray
5- Shane Pecore

Quoique bosselée, ce qui ajoutait au spectacle, la piste collante à souhait a offert aux pilotes Modifiés gros blocs, l’occasion de s’exprimer et d’exploiter toute leur puissance à fond. Parti 2e, Brett « the Jett » Hearn tente de conserver la tête mais il y aura des prétendants. Larry Wight a donné tout un spectacle, brutalisant sa voiture comme ce n’est pas permis. Il sortait de la 4e courbe sur 2 roues, et n’a jamais lâché ce rythme éreintant durant les 100 tours. Le vétéran, Frank Cozze, plus sage, attendait le bon moment et son rythme moins violent lui a permis de renouer avec la victoire. Ce dernier n’avait pas courus en modifiés à Drummondville depuis 2006. Un, pour qui s’était sa première présence à l’Autodrome Drummond, le longiligne Mike Mahoney à fait un excellent boulot s’offrant Stewart Friesen en fin de course pour la 3e marche du podium. Le meilleur Québécois sera Steve Bernier à sa première course avec un gros bloc, termine cette course à la 5ème place derrière Stewart Freisen, que l’ont a vu la semaine passé en « Nascar truck » sur la terre battue du côté de Eldora.
1- Frank Cozze
2- Larry Wight
3- Mike Mahoney
4- Stewart Freisen
5- Steve Bernier

On se donne rendez-vous samedi prochain à l’Autodrome Drummond.
Marc « Enzo » Tessier
Directeur des communications
Autodrome Drummond