L’équipe Gougeon invaincue dans le concours d’arrêt au puits.

Une soirée bien remplie autant sur la piste que dans les estrades pour la soirée d’arrêt au puits et entrée gratuite pour les résidents des municipalités et villages du Québec. Une piste avec deux belles lignes de course attendait les pilotes ce soir, mais avant la compétition sur piste avait lieu celle de l’arrêt au puits. L’équipe Gougeon # 44 a réussi à réitérer son exploit de l’an passé en remportant cette compétition haut la main avec un temps de 15.46 secondes.

 

 

Lightning Sprint – Finale 20 tours

Alex Vigneault a dominé cette finale avec brio malgré l’insistance d’Éric Sundborg et d’Alex Therrien. Il a su, comme on pourrait dire, garder sa ligne jusqu’à la fin. Alex paraissait lui-même ébahi de sa performance! Sébastien Ferland, pilote de la voiture # 7, nous donné des sueurs froides avec son spectaculaire accident. Par chance, il s’en tire sans blessures, mais sa voiture va avoir besoin de réparations d’ici le prochain programme.

 

 

Positions finales Positionsde départ Pilotes
1 4 # 55     Alex Vigneault
2 3 # 16     Éric Sundborg
3 2 # 21     Alex Therrien
4 1 # 18     Guy Blain
5 12 # 51     Guillaume Neiderer
6 8 # 28p   Yannick Poirier
7 9 # 29     Stéphane St-Laurent
8 7 # 3       Pascal Lévesque
9 13 # 6       Mathieu Bardier
10 11 # 75     Benjamin Mathieu

 

 

 

Sportsman – Finale 50 tours

Le plus difficile dans cette finale n’a pas été de la débuter, mais plutôt de la terminer! Un dernier tour n’aura jamais été aussi rempli de suspense que dans cette finale. Ce fameux dernier tour a été interrompu par un drapeau jaune non pas une, ni deux, mais trois fois. Avec la réglementation qu’une finale doit se compléter sur un minimum de 2 tours, l’ordre des 3 premières positions a été un jeu de chaise musicale jusqu’à la fin. Martin Pelletier, pourtant bien parti pour être dans le top 4, a malheureusement dû abandonner lors d’un accrochage entre muret et voiture. Mathieu Desjardins, fidèle à ce qui devient une habitude chez lui, a réussi à gravir la première marche. Dany Gagné, après une superbe remontée de la 22e position, l’a suivi sur la 2e marche du podium, et la belle surprise de la soirée fut Josianne Plante qui, même après les 3 derniers départs successifs, a su rester compétitive jusqu’à la fin et a terminé en 3e position.

 

 

Positionsfinales Positionsde départ Pilotes
1 12 # 1M   Mathieu Desjardins
2 22 # 90     Dany Gagné
3 5 # 97     Josianne Plante
4 10 # 32     Guy Ouellette
5 7 # 49     Kaven Poliquin
6 21 # 43     Martin Hébert
7 3 # 20     Jean-François Arpin
8 11 # 07     Jean Boissoneault
9 13 # 95     Félix Murray
10 17 # 9       Jonathan Nadeau

 

 

 

Modifié – Finale 75 tours

Cette finale en fut une de perte et de gain. David Hébert, avec la perte d’un tour suite à une décision des officiels, a quand même réussi à remonter jusqu’en 7e position. Bris de suspension et abandon de Sébastien Gougeon. La crevaison de Mario Clair, qui le priva de sa première position difficilement acquise, fait partie des pertes. La très belle performance de Dany Bilodeau, la très belle remontée de Jean-François Corriveau et le très bon duel entre Steve Bernard et Yan Bussière lors des derniers tours font partie des gains. Steve Bernard et Yan Bussière sont respectivement montés sur la 1e et 2e marche du podium, suivis du non moins talentueux Gino Clair qui a su rester constant jusqu’à la fin

 

 

Positionsfinales Positionsde départ Pilotes
1 11 # 54     Steve Bernard
2 3 # 21     Yan Bussière
3 8 # 22J    Gino Clair
4 14 # 96     Jean-François Corriveau
5 2 # 23     Dany Bilodeau
6 7 # 3       Claude Brouillard
7 6 # 37H David Hébert
8 17 # 79     Maxime Plante
9 10 # 39     Clément Therrien
10 16 # 25P   Michael Parent

 

 

 

 

 

L’Autodrome Drummond, la F1 de la terre battue

Luc Marin

Directeur des communications

www.autodromedrummond.com