Communiqué ESS – soirée du 1er juin

L’Autodrome Drummond accueillait la spectaculaire série ESS SPRINT CARS et quelle soirée ce fût ! Les puits étaient remplis à pleine capacité avec un total de 114 voitures de course sur place, une foule enthousiaste, un spectacle d’intermission haut en couleur…UNE GRANDE RÉUSSITE !

D’entrée de jeu, on savait que ce serai un programme de course fort relevé avec des pilotes très talentueux. Une surprise de taille celle de DAVIE FRANEK qui était en compétition vendredi soir du coté de Ransomville et qui s’est offert 7 heures de route pour participer au programme de samedi à l’Autodrome Drummond. Le gratin des pilotes était sur place et tous étaient en grande forme.

Précédant les finales, un magnifique spectacle d’intermission fût proposé et ce fût fort apprécié du grand public. Place maintenant aux finales:

La finale des EMPIRE SUPER SPRINTS aura su combler les amateurs et c’est le jeune américain PAULIE COLAGIOVANNI qui fût couronné après 25 tours de dur labeur. L’américain de 18 ans seulement a soulevé la foule avec un talent hors du commun. Il est clair que COLAGIOVANNI est une des étoiles montantes en ESS. Parlant d’étoile montante, c’est le jeune pilote pilote JORDAN POIRIER de St-Mathieu de Beloeil qui s’est classé deuxième après un sans faute. POIRIER, neveu du célèbre STEVE POIRIER, sait de qui retenir! La relève est donc assurée chez les locaux. Fermant la dernière marche du podium, DAVIE FRANEK nous a offert une solide performance après avoir fait plus de 7 heures de route au cour de la journée de samedi.

Chez les MODIFIÉS, c’est STEVE BERNARD qui s’est emparé du quadrillé. BERNARD, qui utilise de l’équipement différent cette saison, était soulagé de renouer avec la victoire. Yan Bussière a failli le doubler (il avait gagné la veille à Granby) et il a très bien accueilli sa deuxième position au final. Bien installé sur la troisième marche du podium, Mathieu Boisvert fût efficace et c’est fort satisfait que le pilote # 73jr remerciant la foule pour leur support.

En classe SPORTSMAN, victoire populaire que celle de NORMAND HAMEL. Il est un aspirant sérieux au titre de champion et c’est avec panache que HAMEL s’est offert la victoire. ANTOINE PARENT et MAXIME BLAIN l’accompagneront sur le podium. La finale fût interrompue suite à un sévère accident devant le grand estrade. Par chance, aucun pilote de blessé.

La finale SLINGSHOT SR fût l’affaire de ELLIOT GAMACHE. Le jeune prodige aura eu raison de ALAN CARRIER et DANICK MESSIER.

Prochain rendez-vous samedi le 15 juin avec la présentation du CHAMPIONNAT DU QUÉBEC.

Leave a comment