Tout un spectacle pour les généreux amateurs présents 

Autodrome Drummond – Soirée pour la fondation du cancer du sein du Québec

Comme ces désormais la tradition, c’était le temps de l’année où on amasse des fonds pour la fondation du cancer du sein du Québec, les amateurs ont été des plus généreux en amassant près de 4 750$ dollars. Le commanditaire ayant instauré la collecte de soutiens-gorge, les équipements Harjo, ajoute 5 000$ à la collecte et le promoteur, Yan Bussière, comble de sa poche ce qui manque pour monter au chiffre magique de 10 000$, généreux vous dis-je!

 Qualifications Modifiés 

Michael Parent et Mathieu Desjardins se détachent du peloton et Parent résiste aux attaques du pilote de Sorel en fin de course. Lors de la qualification numéro deux, Mario Clair au volant de sa nouvelle voiture passe Steve Bernard, le rocket est très rapide et Bernard le suit comme son ombre, et Mario remporte sa manche qualificative. Lors de la troisième qualification, Yan Bussière, qui espère que les malheurs soient derrière lui, mène cette course devant Gougeon. Malgré les attaques du Spiderman, le Sharkman résiste et commence sa soirée en beauté.

STR \ Lightning Sprint qualifications

En STR, Steven Noël, remporte sa qualification devant Patrick Lagüe et Keven Hébert. En Lightning Sprint, Charles- David Dumont remporte la première qualification, Guillaume Neiderer commence sa soirée en beauté et pour la troisième et dernière manche qualificative, Éric Mireault mérite la victoire.

Sportsman qualifications

René Clair a failli remporter sa qualification, mais il termine deuxième derrière  Maxime Blain, la deuxième qualification sera pour Even Racine. Et sans doute la qualification la plus excitante depuis longtemps, avec plein de luttes à quatre de large, Keven Poliquin remporte la course devant Martin Lessard et Normand Hamel ce dernier exécute des manœuvres extrêmement spectaculaires, ça promet pour plus tard.

Finale STR

Après un tête à queue, Sabrina Blanchet est  repartie derrière, Pierre Hébert mène l’épreuve, devant Sabrina qui est revenue aux avant-postes. Et malgré une pénalité pour départ anticipé, Sabrina revient de plus belle, et s’empare de la première place à quelques encablures de la fin suivie de Pierre Hébert et de Manuel Messier.

1- Sabrina Blanchet

2- Pierre Hébert

3- Manuel Messier

4- Patrick Laguë

5- Denis Forgues

Finale 50 tours Modifiés 

Mario Clair choisit l’extérieur pour le départ et la voiture semblait très rapide, et effectivement elle l’est, il s’échappe devant Dany Bilodeau et Yan Bussière s’obstine avec Kevin Hamel et Steve Bernard. Déjà au 8e tour Mario est déjà dans les retardataires. Au onzième tour Steve Bernard cause un jaune à cause d’une crevaison. C’est toujours Bilodeau et Yan Bussière qui sont top trois, mais Super Mario est très rapide. À la relance Bussière gagne une position, et Gougeon passe troisième. David Hébert et Mathieu se font la lutte pour la cinquième et sixième place derrière Dany Bilodeau. Relance musclée entre Bussière et Clair, avantage à la voiture 22c. À la relance du 21e tour Gougeon travaille fort mais cède, et retourne quatrième derrière Dany Bilodeau, Bussière et Clair. À l’a mi-course Desjardins lutte pour la quatrième à Gougeon. Bernard forcé de repartir de l’arrière deux fois lutte en neuvième place. Au 35e tour c’est toujours Mario, Yan Bussière, Bilodeau et Desjardins. Au 40e tour Gougeon prend la troisième place aux mains de Bilodeau, Clair mène toujours. Superbe lutte en fin de course pour la quatrième entre Desjardins et Bilodeau. La course se terminera ainsi, Clair, Bussière et Gougeon complète le podium, Clair était intraitable.

1- Mario Clair

2- Yan Bussière

3- Sebastien Gougeon

4- Mathieu Desjardins

5- Dany Bilodeau

Finale Lightning 20 tours

Les Lightning roulent un train d’enfer, Éric Sundborg mène de bout en bout, suivi de Mathieu Bardier qui, malgré tous les efforts, était assez loin derrière suivi de Yannick Poirier, qui travaillait fort dans les retardataires.

1- Eric Sundborg

2- Mathieu Bardier

3- Yannick Poirier

4- Stéphane St-Laurent

5- Jordan Poirier

Finale Sportsman 32 tours

La table était mise en qualification, les pilotes étaient en feu, et cette finale a mis du temps à se mettre en branle, plusieurs pilotes, trop agressifs, ont causés de trop nombreux drapeaux jaunes. Par contre les 12 derniers tours furent de toutes beautés. Pratiquement « side by side » tout le long, Martin Pelletier fait une superbe lutte avec Keven Poliquin, de toute beauté enfin le respect est de retour. Normand Hamel occupe la troisième marche du podium, mais une manœuvre incroyable de Sébastien Bourque dans le dernier tour, vole la troisième marche du podium. Mais à cause des trop nombreux drapeaux jaunes cette course de 48 minutes était gourmande en essence et les disqualifications pour poids non conforme chamboule l’ordre final. Martin Pelletier gagne et fait le poids avec aucune marche de manœuvre mais Kaven Poliquin après sa très méritée deuxième place, doit céder sa place et Sébastien Bourque qui grimpe d’une marche et Normand Hamel retrouve le podium tant espéré.

1- Martin Pelletier

2- Kaven Poliquin*

3- Sebastien Bourque

4- Normand Hamel

5- Antoine Parent

Finale Lightning reprise du 23 juin

Autre finale qui se déroule à un rythme incroyable. Les disciplinés Lightning, offre une belle démonstration de course. Guillaume Neiderer est intraitable, et s’échappe loin devant Dominic Tremblay, un sympathique pilote du bas du fleuve. Et sur la troisième marche du podium on retrouve encore un Poirier, mais le fiston cette fois, Jordan qui aurait bien aimé une relance en fin de course pour améliorer son sort.

1- Guillaume Neiderer

2- Dominic Tremblay

3- Jordan Poirier

4- Stéphane St-Laurent

5- Mathieu Bardier

Leave a comment