La soirée des «side by side»!

Autodrome Drummond – Résumé GMC Crate Motor – 16 juin

Première manche de la soirée GMC Crate Motor avec un 40 tours pour les Sportsman. Toute une soirée avec des finales disputés avec énormément de bagarres, côte à côte, autant en Sportsman qu’en Modifiés. Dans la catégorie reine ont à même vu trois de larges pour la première place! Faut dire que le promoteur, Yan Bussière à mis plus de 100 heures pour la préparation de  la piste, et le résultat fut des plus spectaculaires. Si jamais il y a une seule, mais une seule personne qui se plaint du spectacle offert lors de cette soirée, cette personne doit mettre en doute sérieusement sa connaissance des courses, car j’ai beau fouiller dans mes souvenirs, cette soirée restera dans les meilleurs à vie.

Beaucoup d’action en qualification avec les Modifiés, Alan Therrien, s’offre la première qualification, David Hébert est très rapide, et remonte le peloton pour emporter la deuxième manche, et le vétéran Claude Brouillard tient tête au promoteur Yan Bussière pour la troisième qualification.

En Sportsman Steven Lajoie fait des tonneaux lors de sa manche qualificative, heureusement seulement de la tôle froissée. Normand Hamel continue sa superbe saison, avec une victoire en qualification. Martin Pelletier emporte la sienne menant de bout en bout, non sans une lutte de tous les instants entre Dusseault et Lajoie. Fel Murray remporte la troisième qualification mais le fait marquant de la course est, Gorden Clair qui termine devant son grand-papa René en 5e et 6e places.

Finale STR

Sabrina Blanchet profite d’une erreur de Patrick Lagüe pour remporter sa deuxième victoire de la saison a l’Autodrome Drummond. Le podium sera complété par Denis Forgues qui s’intercale entre les deux protagonistes.

1- Sabrina Blanchet

2- Denis Forgues

3- Patrick Lagüe

4- Kevin Hébert

5- Manuel Messier

40 tours GMC crate motor Sportsman

Bryan Cloutier part en pôle tout juste à côté de Jean-François Arpin, qui connaît une superbe soirée. Cloutier et Arpin s’échappent légèrement en début de course, tout juste derrière la lutte est chaude entre Fel Murray et Martin Pelletier. Jaune au dixième tour, causé par Johnny Allaire, Martin Pelletier prend la deuxième place devant Arpin. À la relance Martin  Pelletier prend l’avantage. Pendant ce temps le jeune Even Racine saisit la troisième place. Bryan Cloutier tourne au large côte à côte avec Pelletier pour la première place. Autre relance et Cloutier reprend son dû. Belle lutte toujours en quatrième, entre Michael Richard et Fel Murray. Pelletier et Cloutier s’échangent la première place. Dans les retardataires Pelletier tricote et tente de conserver sa première. Relance avec 6 tours à faire,  Martin Pelletier remporte les honneurs suivis de Bryan Cloutier qui accentue son avance au championnat et de Michael Richard.

1- Martin Pelletier

2- Bryan Cloutier

3- Michael Richard

4- Fel Murray

5- Even Racine

50 tours Modifiés 

Sebastien Fournier part en tête tout juste à côté de Mathieu Boisvert. Dès le départ Yan Bussiere annonce ses couleurs, troisièmes. Dans le milieu de peloton, c’est la guerre, Bernard, Hébert, Mario Clair tentent de remonter. Au 5e tour Yan Bussiere attaque Boisvert pour la première place. À la relance Bussiere prend la tête et David Hébert saute sur la 4ème place. Au dixième tour, Bussiere est suivi de Michael Parent, Mathieu Boisvert, David Hébert, Steve Bernard et Mario Clair. Sebastien Gougeon, cause un jaune aussitôt la course relancée, Bussiere résiste aux attaques de Parent. Hébert est menaçant troisième. Mathieu Desjardins, parti de loin est maintenant 10e et remonte lentement la meute tout juste derrière Alex Therrien. À la relance du 21e tour Michael Parent prend la position de Bussiere et la lutte s’installe pour la troisième entre Hébert et Mario Clair. Faut dire que Bussière n’avait pas son moteur 358 habituel, munie de son Chevrolet W16, l’engin manquait de souffle lors des relances, mais après deux tours, malgré l’infériorité du moteur, le Sharkman revenait menaçant. Bonne nouvelle quand même pour la performance des W16, pour les pilotes qui ont encore des doutes. Desjardins continue son ascension en septième place. Bussière menace dangereusement Parent au trentième tour. Dans les retardataires Parent réussit à garder la tête. Super Mario prend une position sur Hébert, et coup de théâtre, Bussiere qui roulait 2e s’arrête avec cinq tours à faire. Desjardins est maintenant cinquième. Autre coup de théâtre, Steve Bernard s’accroche avec David Hébert, ce dernier fait un tête a queue. Donc Steve Bernard sera reculé, donc Michael Parent est suivi d’un Mario Clair déçu de ne pas avoir pu profiter de sa dernière opportunité et d’un Mathieu Desjardins très heureux de ce podium inespéré. Noté les performances de Paul St-Sauveur et de Patrice Demers, qui ont su surmonter les pièges de cette course endiablée. Ce fut tout un spectacle des Modifiés.

1- Michael Parent

2- Mario Clair

3- Mathieu Desjardins

4- Paul St-Sauveur

5- Patrice Demers

Finale Modlite

Kevin Burke est ambitieux en début de course et s’accroche avec Réjean Lemieux, ce qui les chassera du podium. Eric Désilets remonte et prend de belle manière la première place. Kevin Parenteau et Michael Forcier compléteront le podium de belle manière, non sans nous avoir donné un spectacle de tous les instants.

1- Eric Désilets

2- Kevin Parenteau

3- Michael Forcier

4- Réjean Lemieux

5- Alexandre Rodier

Les nombreux spectateurs présents ont eu tout un spectacle, dont, entre autres, une course Modifiés qui passera sûrement à l’histoire.

Marc « Enzo » Tessier
Directeur des communications
Autodrome Drummond

Leave a comment