Gougeon gagne et perd in extremis 

Déjà en qualification Modifiés Mathieu Desjardins annonce ses couleurs, mais Gougeon ne s’en laisse pas imposer. Belle qualification de Michael Parent avec une belle manœuvre sur Alan Therrien, mais Super Mario résiste et gagne. Alex Therrien remporte sa manche qualificative devant Yan Bussière. Et malheureusement le cowboy Steve Bernard manque de peu la chance de participer au concours d’arrêt aux puits.

Qualification STR

Pierre Hébert remporte la qualification STR devant Sabrina Blanchet et Manuel Messier.

Qualifications Sportsman

Martin Pelletier remporte sa qualification devant Even Racine qui n’est pas loin de sa victoire en Sportsman. Kaven Poliquin remporte manche qualificative devant le vétéran René Clair, la troisième qualification sera remportée par Félix Murray devant Gorden Clair.

Qualifications Lightning 

Pascal Lévesque fait une belle course devant Mathieu Bardier. Deuxième qualification, Guillaume Neiderer remporte cette qualification devant Jordan Poirier, et la troisième manche sera l’affaire de Tony Moreau devant Michael Benoît.

 

Final 20 STR

Stéphane Messier tente de contenir les ardeurs de Sabrina Blanchet. Même pénalisée de deux positions, Sabrina prend la tête dès la relance. A l’a mi-course Patrick Lagüe est maintenant troisième derrière Stéphane Messier et de Sabrina Blanchet. A la dernière relance Stéphane Messier dégringole. Sabrina ajoute une victoire à son dossier, suivi de Pierre Hébert et de Manuel Messier.

1- Sabrina Blanchet

2- Pierre Hébert 

3- Manuel Messier

4- Patrick Lagüe 

5- Denis Forgues

Finale Lightning Sprint 20 tours

Neiderer domine les premiers tours de cette course, suivi de Tommy Moreau et de Michael Benoît. Au septième tour Jordan Poirier monte en troisième devant Benoît et Mathieu Bardier pointe son aileron. À la relance Bardier est incroyable et passe deuxième avec une superbe manœuvre. À la mi-course Benoit Lafleur perd une roue sans trop de dommage. Samuel Ménard fait des tonneaux encore une fois sans de blessures, onze tours de complétés, et le drapeau rouge est sortie. À la relance Poirier prend une position à Bardier et part à la chasse. Tranquillement Sundborg est monté, et s’attaque à la deuxième place de Poirier. Avec deux tours à faire Neiderer résiste et c’est maintenant Sundborg suivi de Stéphane St-Laurent. Neiderer a des problèmes et concède la victoire. En « over time », c’est Sundborg, Bardier et Stéphane St-Laurent,qui passeront dans l’ordre au quadrillé.

1- Éric Sundborg 

2- Mathieu Bardier

3- Stéphane St-Laurent

4- Tomy Moreau 

5- Yannick Poirier 

Finale Modifiés 75 tours

Sébastien  Gougeon part en pôle fort de sa victoire lors du concours d’arrêt aux puits. L’équipe de Gougeon, est toujours très performante lors de ce genre d’exhibitions. Ils ont fait un changement de pneus en 15,53, seule équipe dans les quinze secondes, le deuxième étant l’équipe de Yan Bussière avec un honorable 17,85. Gougeon choisit l’extérieur et prend l’avantage dès le départ suivi de Bussière et Claude Brouillard. Bernard et Mario Clair amorce leurs remontées. Belle lutte pour la sixième entre Michael Parent, Mathieu Boisvert et Mario Clair. Le Sharkman Bussière s’approche de Gougeon au dixième tour. Dans les retardataires Bussiere est collé au pare-chocs de Gougeon. Autre belle lutte pour la troisième et quatrième entre Alan Therrien et Claude Brouillard. Michael Parent prend la troisième place grâce à une belle lutte avec Brouillard. Drapeau jaune au trentième tour, Alan Therrien faisait une superbe course doit aller aux puits. Desjardins, Clair et Bernard sont maintenant  5, 6 et 7e. À la relance Brouillard roule au ralenti et cause une collision entre lui et Boisvert, Côté et Gino Clair. Sans trop de gravité, Brouillard revient en piste. À l’a mi course c’est: Gougeon, Bussiere, Parent, Desjardins et Bernard. Bernard prend la quatrième à Desjardins au 38e tour. Le quatuor de tête se resserre. C’est complètement fou entre les quatre. Parent prend la tête. Gougeon reprend son dû et maintenant Steve Bernard les menace. C’est reparti de plus belle entre Gougeon, Bernard, Parent et Desjardins s’échangent la position. Au 53e tour Mario Clair vient s’en mêler, cinquième. Bernard tente par tous les moyens mais Gougeon résiste. Desjardins troisième menace le duo de tête. À dix tours de la fin le 1M est à l’attaque et au gré des tours s’échangent la 2e et Clair menace maintenant Gougeon deuxième. Après toute une bagarre en avant entre Gougeon, Bernard, Clair et Desjardins, le jaune tombe au 68e tour, ça promet. Au dernier tour Bernard passe Gougeon, dépassement crève cœur pour le 44 qui menait depuis le début, suivi de Desjardins en troisième.

1- Steve Bernard 

2- Sébastien Gougeon 

3- Mathieu Desjardins 

4- Mario Clair

5- Alex Therrien 

Finale Sportsman 32 tour

Manuel Piette, part en pôle à côte de la recrue Gorden Clair. Even Racine passe deuxième, suivi de Keven Poliquin. Racine menace Piette pour la première place et Poliquin est patient. Félix Murray vient s’en mêler. Au onzième le jaune tombe, c’est maintenant Even Racine suivi de Keven Poliquin et Fel Murray. Martin Pelletier pointe déjà quatrième. À l’a mi-course Racine est toujours premier suivi de Poliquin et Pelletier est maintenant troisième. Le jeune Racine se fait piéger par les retardataires et Pelletier et Poliquin en profitent. Malheureusement pour Racine il est victime d’une crevaison à cinq tours de la fin. Murray reprend la troisième marche du podium. Normand Hamel travaille fort et passe sur le podium en deuxième place, ce dernier attaque Pelletier, main en vain.

1- Martin Pelletier 

2- Normand Hamel

3- Kaven Poliquin 

4- Fel Murray 

5- Maxime Blain

Leave a comment