Desjardins sur une lancée, Gagné porte bien son nom et Neiderer s’impose

GMC Crate Motor Sportsman – 50 tours – 1ère manche

Patrick Picotin, de retour cette saison part sur la première ligne à côté d’un autre revenant, Eric Lefebvre. Picotin prend l’avantage mais derrière lui la lutte fait rage entre Lefebvre et Felix Murray. La course va bon train et dès le 10e tour les meneurs se mêlent aux retardataires entremêlés de luttes à 3 de larges. Picotin se fait surprendre dans les retardataires et sort de piste. À la relance Martin Pelletier, premier, se fait surprendre par un Dany Gagné affamé. Pelletier remonte sur Gagné au gré des retardataires mais ce n’est pas assez. Une relance à 5 tours de la fin, et tout est à refaire par la suite avec un « green-white-checker » comme on les aime, suite à une perte de contrôle de Chantal Provencher. Dernière relance et Gagné garde l’avantage devant Martin Pelletier et Felix Murray devance de peu Guy Ouellette par 0,170 seconde pour la troisième place.

1- Dany Gagné
2- Martin Pelletier
3- Félix Murray
4- Guy Ouellette
5- Brian Cloutier

50 tours Modifiés 358

Totalement motivé par sa victoire la veille, Mathieu Desjardins, qui plus est, part en pôle, résiste aux attaques de David Hébert et monte sur la première marche du podium. Après un début de course robuste avec Dany Bilodeau, un jaune ralenti le rythme mais tout est à refaire. À la relance Mathieu se sauve mais en arrière ça bataille ferme entre Michael Parent avec à une voiture très rapide, Bilodeau, Hébert et Mario Clair s’annoncent. Un échange musclé entre ces trois pilotes fait que Mathieu peut respirer un peu avant. Hébert et Steve Bernard, parti 11e, sont toujours en lutte, ces derniers seront soulagés du retrait de Maio Clair suite à une crevaison. À la fin, Bernard menace Hébert mais ce dernier réussit à aller se pointer le museau et menacer à son tour un Mathieu Desjardins des plus motivés. À quelques encablures de la fin Hébert avait même réussi à prendre la première place temporairement.

1- Mathieu Desjardins
2- David Hébert
3- Steve Bernard
4- Sébastien Gougeon
5- Gino Clair

Ligntning Sprint

Guillaume Neiderer, domine dès le début de la course, non sans être menacé par Eric Sundborg qui essaie tout ce qui peut. Pendant ce temps Jordan Poirier surveille ce qui se passe devant lui. Neiderer respire un peu pendant que la lutte fait rage entre ses poursuivants, Poirier et Sundborg . 4 tours à faire après un jaune, et tout est possible pour les prétendants à la victoire. Neiderer, Poirier et Sundborg termineront dans cet ordre non sans une bagarre de tous les instants.

1- Guillaume Neiderer
2- Jordan Poirier
3- Éric Sundborg
4- Éric Mireault
5- Marc Proulx

l’Autodrome Drummond, la doyenne des pistes de stock-car sur terre battue au Canada.

Marc « Enzo » Tessier
Directeur des communications
Autodrome Drummond

Leave a comment